Le snowscoot : idéal pour tisser l’esprit d’équipe

À la croisée des chemins entre le snowboard et la trottinette, le snowscoot donne l’impression de conduire un BMX, mais sur la neige. C’est une pratique hivernale apparue en 1990, mais qui a été démocratisée dans les stations de ski depuis quelques années, cette activité est devenue une tendance, voire même un déclencheur de sensations pour motiver ses salariés durant un séminaire de sports de glisse entre collaborateurs.

Les atouts du snowscoot

Le snowscoot est très prisé chez les amateurs de sports extrêmes. Certains modèles conçus avec des amortisseurs sont plus conseillés pour descendre sur ou hors des pistes, le plus vite possible, quels que soient les mouvements du terrain. Ce n’est pas une pratique nouvelle, mais elle n’a été que récemment reconnue parmi les nouvelles tendances de sports de glisse. Le snowscoot est très léger et est donc facile à manier. Il se compose de deux planches dont l’une est solidaire du guidon. Vous pouvez utiliser les remontées mécaniques et ensuite dévaler les pistes. Ainsi, que vous soyez professionnel ou débutant dans le monde du freeride, les sensations sont assurées.

Où pratiquer le snowscoot avec ses collaborateurs ?

Vous pouvez emmener vos collaborateurs durant une demi-journée, sur une piste assez large pour prendre en main plus facilement leurs snowscoots. Mais n’oubliez pas de vérifier que la station que vous avez choisie autorise cette discipline. En France, plusieurs domaines skiables accueillent les amateurs de snowscoot, notamment Praloup, Saint-Jean Montclar, Sainte-Anne la Condamine, Ax les Thermes, Combloux, Megeve, Les Orres et bien d’autres encore.

VOIR AUSSI  Les avantages d'une journée de ski de fond pour renforcer l'esprit d'équipe pendant un séminaire à la montagne